Début des ventes Février 2019

L’Île continent, véritable sanctuaire de la nature

Madagascar est le pays des sept variété de Baobab, des Lémuriens (comme l’Indry-Indry, le plus grand Léuriens), des mille espèces d’orchidées, le pays du plus grand papillons du monde et des Caméléons.

La découverte d’une île est, chaque fois, celle d’un nouveau monde. Et, chaque fois nous l’espérons, celle d’un paradis. Un autre monde, celui d’avant l »humanité. Un monde que l’homme n’a pas encore marqué de son empreinte. Ni sillons, ni édifices n’altèrent son harmonie sauvage. Un monde ou s’abritent encore des espèces disparues (L’Aepymis – oiseau à carcasse de taureau, le Lalomena – Hippopotame nain, le Songomby – quadrupède mythique, le Tokandia – unijambiste, etc …).

Si un être fait bien partie intégrante du patrimoine, c’est le Zébu. A quelques unités près, ils sont le même nombre que les hommes. Le Zébu (plutôt que bœuf, parce qu’il a une bosse), est un signe de richesse, d’aisance, il représente le statut social, le rang permettant d’évaluer la fortune de chacun.

La maison Malgache vient d’Asie, elle est toujours rectangulaire, d’une région à l’autre, le climat la modèle, et elle est le reflet de son environnement.

Madagascar vas se singulariser en possédant à elle seule, de façon spécifique, deux comètes. L’Argema mittrei ou papillon-comète, est le premier. C’est le plus grand papillon du malgache et l’un des tout premiers au monde. Et l’Orchidée-comète, ses fleurs, énormes, d’un blanc éclatant, illuminent comme des étoiles les sous-bois humides et sombres des fôrets de la côte Est de Madagascar.